SYLVIE MONGIN-ALGAN

METTEUSE EN SCÈNE

D’abord comédienne, Sylvie Mongin-Algan passe à la mise en scène pour explorer, en constants allers et retours, les textes classiques et contemporains.
En 1992, la « Cie Sylvie Mongin-Algan » s’installe dans une friche et devient «Les Trois-Huit, compagnie de théâtre», composée de 5 artistes.
En 1997, elle participe à la création du « Compagnonnage-Théâtre », un dispositif à destination de jeunes comédien.ne.s qui leur assure formations et emplois dans le domaine du théâtre, en partenariat avec une vingtaine de compagnies et théâtres.
En 2003, les Trois-Huit sont missionnés à la création d’un nouveau théâtre à Lyon : le NTH8 (Nouveau théâtre du 8e).
En 2008, elle initie avec d’autres artistes et professionnelles du spectacle vivant l’association H/F à Lyon, une association qui deviendra rapidement un mouvement national pour l’égalité des sexes dans les arts et la culture.
Depuis 2011, elle collabore avec l’autrice mexicaine Ximena Escalante et travaille à la création et la mise en scène de ses textes : Moi aussi je veux un prophète, Andromaca real, Phèdre et autres Grecques, Électre se réveille, Regresa/Reviens, Grito/Je cris.
En 2012, elle monte le projet «30» à partir d’un conte d’Alicia Kozameh (Argentine), Esquisse des hauteurs. Ce projet est basé sur un atelier itinérant de création auquel participent 30 femmes. Créé en France, le projet 30 continue sa route à Mexico en 2014 et au Chili en 2016.

Depuis 2015, elle explore plus particulièrement la dramaturgie espagnole et mexicaine à travers la mise en scène et la lecture en français de textes de Calderón, Lorca, Alberti, Sabina Berman, Carmen Resino, Javier Malpica…
En 2018, elle crée Les Ménines/Las Meninas, sur le texte eponyme d’Ernesto Anaya, dans une version bilingue français/espagnol où elle étudie le passage sans frontière d’une langue à l’autre.
Pour la saison 2018/2019, elle réalise le projet «Rebelles/Rebeldes», rencontre entre auteurs français et mexicains, comédiens français et mexicains, mené avec le Centro Universitario de Teatro / UNAM – Mexico et l’ENSATT à Lyon.

Sylvie Mongin-Algan a pour principaux axes de travail théâtral :
– L’exploration de nouvelles écritures hispaniques et la construction d’un répertoire bilingue français/espagnol avec des acteurs francophones et hispanophones
– L’intégration de jeunes artistes et techniciens dans ses équipes de création et dans la programmation de NTH8
– La valorisation des femmes et de leurs œuvres dans le théâtre qui est écrit aujourd’hui
– la volonté de créer des passerelles et des échanges entre compagnies de théâtre, auteurs dramatiques, artistes, théâtres et écoles de théâtre de différents pays