17 avril - 20 mai 2016
  • vendredi 20 mai 2016
    Le Polaris – Corbas (69)
  • du 17 au 19 avril 2014
    NTH8 – Lyon (69)

UN ENFANT ASSORTI À MA ROBE

FABIENNE SWIATLY / ANNE DE BOISSY ET GÉRALDINE BERGER

PERFORMANCE POÉTIQUE
CRÉATION BILINGUE FRANçAIS
LANGUE DES SIGNES FRANçAISE – LSF

 

ÉQUIPE DE CRÉATION
conception scénique et interprétation : Anne de Boissy , Géraldine Berger
assistées de Elodie Grumelart
texte : Fabienne Swiatly
traduction et coaching LSF : Anthony Guyon
costumes : Mö De Lanfé
lumière : Yoann Tivoli
musiques : Sylvain Ferlay
photos : Lorenzo Papace
Production Les Trois-Huit au Nth8/Nouveau Théâtre du 8e. Coproduction Le Polaris de Corbas (69).

 

Depuis 2005, Anne de Boissy crée des spectacles bilingues en français parlé et langue des signes française. En 2013, elle propose au NTH8 une première étape de Un enfant assorti à ma robe, projet qui questionne le «burn-out» maternel pour le déconstruire, le dédramatiser, le mettre à distance, en jouer, ou comment faire du quotidien une matière poétique. L’enjeu de cette création est de profiter de la richesse et de la complémentarité des deux langues françaises et de s’emparer des échos créés par les énergies, les rythmes, les silences et les images qui naissent de cette dualité. Ce projet propose une démarche singulière et ludique ouverte à tous les publics.

 

Nous sommes dans une maison. La porte vient de se fermer, quelqu’un
a quitté les lieux pour la journée. Reste une femme avec un enfant ou
des enfants. On ne sait pas exactement car les gestes sont concrets :
ranger, préparer un repas, donner un bain, jouer… ce que l’on voit ou
entend sur scène vient révéler la pensée intérieure : les doutes, la peur,
la fatigue …
C’est une femme qui doit tenir sa maison, tenir debout, tenir bon. Elle
s’enferme dans un rôle qui lui a été assigné et elle se veut parfaite.
Elle nous inquiète car certains gestes pourraient l’emporter trop loin,
mais elle sait aussi nous faire rire car elle n’est pas dupe.
Elle dit dans le prologue :
Je suis la matrice qui se gonfle du sang nécessaire,
Je suis l’unique qui se veut soeur de toutes les autres,
Je suis un ave maria qui s’écrase sur un mur d’intolérance,
Je suis Wonder woman qui attend avachie sur un banc d’hôpital,
Je suis la madone qui écarte le pli de sa robe et chuchote viens mon
petit, (…)
Elle dit à voix haute et en langage des signes :
Réveille-toi bébé
Ce n’est plus me moment de dormir
Et que je te prenne
Et que je t’embrasse / il faut moi bisou bisou
Regarder l’heure
Que je te câline / il faut moi caresser main
Que je te prépare ton lait
Que je te presse / vite vite vite
Regarder l’heure
Que je t’habille / il faut moi vêtements habiller
Que je te presse / vite vite vite forcer
Où sont les clés ? / là où les clefs où ?

 

+ d'infos

Premières étapes de création : du 17 au 19 avril 2014 dans le cadre du Festival « Regards d’avril » au NTH8/Nouveau Théâtre du 8e – Lyon.
Création : vendredi 20 mai 2016 au Polaris – Corbas (69).