PHÈDRE ET AUTRES GRECQUES

19 mai 2013

Festival FMX – Mexico D.F. / Mexique

du 06 au 17 février 2013

NTH8 – Lyon

19 octobre 2012

Scène Nationale de Bayonne (64)
dans le cadre du Festival Les Translatines

13 mars 2012

Grand Angle – Voiron (38)

du 09 au 10 février 2012

Théâtre de Bourg-en-Bresse (01)

du 03 au 04 février 2012

Théâtre de Vénissieux (69)
CRÉATION

XIMENA ESCALANTE / SYLVIE MONGIN-ALGAN

POLYPTYQUE ESCALANTE #4

 

ÉQUIPE DE CRÉATION
texte : Ximena Escalante
traduction : Philippe Eustachon, éd. «Le Miroir qui fume»
metteuse en scène : Sylvie Mongin-Algan
assistant à la mise en scène : Sébastien Valignat
avec : Vincent Bady / Etienne Gaudillère / Elodie Grumelart / Abdelslam Laroussi-Rouibate / Marion Lechevallier / Nicole Mersey / Jonathan Peronny / Elsa Rocher / Florian Santos
scénographie, lumière : Yoann Tivoli
son : Clément Vercelletto
costumes : Clara Ognibene

Production Les Trois-Huit, compagnie de théâtre au NTH8/Nouveau Théâtre du 8e.
Avec la participation artistique du GEIQ-Théâtre compagnonnage, de l’ENSATT/ Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre. Avec le soutien du Théâtre de Bourg-en-Bresse, du Théâtre de Vénissieux, de la Région Rhône-Alpes (FIACRE International) et de la convention Ville de Lyon/Institut Français.

 

 

Nous sommes faits de mythes et de rêves.

Ximena Escalante

 

Ici,
comme chez les Grecs
Ariane aime Thésée qui aime Phèdre qui aimera Hippolyte à en mourir.
Mais ici,
le Palais de Cnossos est une fête foraine pleine de bruit et de fureur,
le bateau qui embarque les héros résonne des accords de «la croisière s’amuse», du chant des sirènes et des sanglots du Minotaure.
Ici,
les filles et les soeurs s’insurgent contre la dure loi héritée des mères et des grands-mères, contre ce qui agit en elles, malgré elles,
les filles et les soeurs interrompent le cycle infernal qui relie le désir et la mort.
Et la belle-mère n’accusera pas son beau-fils de viol.
Et le père n’aura pas à se venger de son fils.
Commencera enfin une autre Histoire
dans le rire d’après les larmes,
car, comme nous le disons, nous autres Grecs et Grecques du Mexique : «ce qui a été dansé, personne ne peut nous le retirer».
Sylvie Mongin-Algan

 

 

 

 

 

 

 

+ d'infos

Ximena Escalante
auteure
Née à Mexico. Figure de proue du théâtre mexicain, Ximena Escalante explore le labryrinthe des sentiments. Son écriture se situe au croisement du réel et de l’onirisme, du mythe et de la modernité. Dans un style dépouillé, rythmé et corrosif, elle utilise les figures d’héroïnes et de héros universels pour évoquer la société contemporaine mexicaine. Pas d’analyse psychologique, mais des situations où les femmes vivent la violence du désir, l’abus de pouvoir, la peur, la haine, la jalousie, le passage de l’enfance à l’âge adulte, la difficulté d’être, d’aimer. Les luttes auxquelles se confrontent ses personnages sont universelles et les font sortir du mythe pour se ranger à nos côtés, aujourd’hui. Toutes ses pièces ont été créées au Mexique. Ximena Escalante travaille également comme scénariste, enseignante et critique de théâtre.

 


Retour