PLANTATION

DATES À VENIR

VINCENT BADY

« Plantations » vise à faire de l’arbre un protagoniste du drame théâtral, en explorant les relations des arbres et des humains dans toutes leurs dimensions sensibles, politiques et esthétiques. Par quelles formes, émotions, représentations, les arbres et les humains s’affectent réciproquement ? Quelles puissances d’agir leurs relations mettent en jeu ? Comment écrire pour le théâtre peut faire des arbres et de la « nature » autre chose qu’un décor, un environnement, aux actions d’humains sur la scène ? Comment donner à voir et à entendre des « entités » qui, en principe, n’ont pas droit à la parole et échappent à la représentation ? Comment se libérer d’un certain « anthropocentrisme théâtral » ?

L’écriture se déploiera à travers plusieurs récits / scènes circonstancié.e.s comme autant de « plantations» dont certaines sont déjà en cours d’éclosion :

 

Le Rêve de l’arbre , une odyssée » est la chronique d’un retour à la vie. Un humain durement affecté par une épidémie de coronavirus, raconte son séjour dans les limbes de la mort, puis sa lente renaissance parmi les humains, suivie d’une étrange métamorphose dans le monde vivant.

A écouter ci-dessous.

 

Il était une fois un arbre en béton » est un conte politique sur la perception urbaine du végétal, et sur sa transfiguration dans une œuvre d’art implantée dans un espace public à la périphérie d’une grande ville.

Visionner sur la Plateforme ICI 

 

L’arbre me dessine » est un récit à deux voix, celles d’un enfant et d’un vieil artiste jardinier sur la représentation artistique de l’arbre.

 

Zeus fait tomber les arbres » raconte la survie d’un couple humain confiné dans son habitation et menacé par la catastrophe d’une tempête qui déracine tous les arbres alentour.

 

 

D’autres « plantations » sont encore en germe : elles évoqueront la question de la représentation politique des arbres dans les discussions de l’agora sur l’urgence écologique, le jardin ou la forêt comme matrices du théâtre, l’intrusion du vivant autre qu’humain sur la scène…

 


LE RÊVE DE L’ARBRE, UNE ODYSSEE

Fiction sonore

« Le Rêve de l’arbre , une odyssée » est la chronique d’un retour à la vie. Un humain durement affecté par une épidémie  de coronavirus, raconte son séjour dans les limbes de la mort, puis sa lente renaissance  parmi les humains, suivie d’une étrange métamorphose dans le monde vivant. Le récit est comme une arborescence sonore de mots, de souffles, de voix et de musiques.

Texte écrit et dit par Vincent Bady

avec la participation d’Alizée Bingöllu

Collaboration artistique de Sylvie Mongin-Algan

Conception et réalisation sonore de Lorenzo Papace

Enregistré au studio Kasa Nostra à Lyon en décembre 2020. 

Production Les Trois-Huit / Nouveau Théâtre du 8e, Lyon, 2021.

 


En savoir plus

En lien…

Retour