STRAIGHT

14 janvier 2021 – 19:00
15 janvier 2021 – 19:00
16 janvier 2021 – 17:00
23 janvier 2021 – 17:00
31 janvier 2021 – 17:00
01 février 2021 – 19:00
02 février 2021 – 19:00

NTH8/Nouveau Théâtre du 8e, Lyon

GUILLAUME POIX / SYLVIE MONGIN ALGAN

ÉQUIPE DE CRÉATION

Mise en scène : Sylvie Mongin Algan

Texte : Guillaume Poix

Avec : Sachernka Anacassis, Alizée Bingöllü, Marius Carreau, Héloïse Gaubert, Juliette Gharbi, Galla Naccache-Gauthier, Gaïa Oliarj-Ines, Tristan Oudar, Théo Perrache, Arthur Quelven, François Rey, Mona Scheuer-Rothan

Scénographie, lumières : Yoann Tivoli

Costumes : Alizée Bingöllü

Maquillage : Laurette Darnault

Production : Les Trois-Huit au NTH8 en partenariat avec le Compagnonnage – Théâtre et avec la participation artistique de l’ENSATT

Straight, de Guillaume Poix (éditions Théâtrales, 2014, 2015) a reçu le Prix domaine français des Journées de Lyon des auteurs de théâtre 2015, le Prix Godot des lycéens 2016 et le Prix Sony Labou Tansi des lycéens 2016.

 

SIZAKELE. « Dans quatre ans, nous accueillerons nous aussi une finale de Coupe du Monde. Nous nous tenons prêtes, afin de montrer au monde entier la situation des femmes de ce pays. Nous sommes prêtes à montrer au monde entier comment les hommes ici violent chaque année des milliers de femmes ; prêtes à montrer que certaines le sont en raison de leur orientation sexuelle, sauvagement corrigées et agressées, quand elles ne sont pas torturées à mort parce qu’elle commettent le crime d’aimer une autre femme ; prêtes à montrer qu’une plainte de viol seulement sur cinquante dépositions possède une chance d’aboutir parce que les policiers sont complices de ces crimes quand ce ne sont pas eux-mêmes qui les commettent. Notre parlement s’engage enfin sur la voie du progrès en finissant de considérer les homosexuels de ce pays comme des citoyens de seconde zone. Notre combat sera toujours celui de l’égalité et du respect de tous les citoyens, conformément à notre Constitution. » Voilà, quelque chose comme ça.


(…)

EUDY. …Madame Mbele nous racontait ses émois tu t’en souviens. Elle parlait de sa voix triste et fossile, parlait sans cesser du bonheur.
Elle ne nous raconte plus l’histoire de ses plaisirs, elle est devenue solennelle, la crainte est en elle comme un cancer, elle prolifère. Qu’importe nous lui disons, qu’importe, si nous sommes dans le plein midi comme nous serions dans le secret de la nuit, qu’importe si les crachats tourbillonnent, qu’importe si râles et sifflements se fichent sur nous comme des taons,
qu’importe madame Mbele,
qu’importe,
si c’est ainsi que nous sommes.
 La lumière a beau divulguer nos muscles et nos chairs, on ne saurait dire à qui appartient cette hanche, à qui s’adonne cette épaule, ni de qui provient ce coude.
On demeure incapable de discerner les contours de toi des contours de moi.
Nous sommes informes, Kayla : nous nous sommes fondues l’une en l’autre.

Et nous demeurons, mon amour, repues l’une de l’autre,
toute peau contre toute peau.

Guillaume Poix, Straight

straight adj. mot anglais

sens 1 : droit – exemple : la ligne droite, le droit chemin

sens 2 : dans les normes, par extension : « hétéro », en opposition à « gay » 

Afrique du Sud, 2011. Alors que la «Nation Arc-en-ciel» de Mandela autorise depuis 5 ans déjà le mariage pour tous et toutes, les femmes lesbiennes sont victimes d’une pratique de torture endémique souvent accompagnée de meurtre : le viol correctif / corrective rape. Il est commis, selon les violeurs, pour rééduquer leurs victimes et les remettre dans le droit chemin : Straight.

C’est en 2018 et au Mexique, premier pays d’Amérique latine à avoir reconnu juridiquement le terme « féminicide », qu’a eu lieu la création mondiale de Straight dans sa traduction espagnole.

Mettre en scène Straight dans sa version française, ici et maintenant, c’est s’inscrire dans les inlassables luttes féministes et LGBT+, c’est célébrer les victoires obtenues, ailleurs, pour nommer et donner une existence juridique à ces crimes de haine : viol correctif, féminicide, violence de genre.

Sylvie Mongin Algan


En savoir plus

Retour